Les abus de la circulation des poids lourds

Avec mon expérience d'ancien chauffeur routier, j'aimerais dénoncer les abus des responsables de transports en qualité de pollution. Il est très fréquent que des camions circulent sur des itinéraires beaucoup plus polluant par mesure de rendement, pour  seulement faire augmenter l'indice prix au Kilomètre, par exemple ce n'est pas rare de rencontrer des camions qui assurent le trajet Toulouse Barcelone en passant Pamiers, Ax les thermes ou il commence la route de montagne très gourmande en carburant et qui génère donc une pollution plus importante, L'Hospitalet près l'Andorre, ensuite le tunnel de Puymorens (péage élevé), la descente jusqu'a Bourg Madame qui est très étroite et dangereuse, un pont dans un virage oblige les poids lourds a prendre complètement à gauche de la chaussée sans visibilité pour traverser ledit pont qui est en arche et passer au milieu sinon la hauteur les empêchent de passer, j'y suis passé une fois mais ensuite j'ai refusé pour cause que le panneau routier indique une limitation de hauteur inférieur a la hauteur de mon véhicule", mais beaucoup de chauffeurs Espagnoles bravent cette interdictions ce qui encourage les "affréteurs" a faire passer les véhicules par cet itinéraire, les pouvoirs public laissent faire tant que cela passe, mais le jour ou il y aura une accident grave la responsabilité de chacun sera recherchée, cela ira très vite le chauffeur sera inculpé pour manquement au code de la route et plus tard d'autre repasseront au même endroit et toujours avec les mêmes consignes, ensuite la route en Espagne c'est toujours la montagne avec encor le tunnel de Cadi (péage élevé) et cela jusqu'a Manresa, lorsqu'on fait bien les comptes cet itinéraire qui fait 320 Kms est plus dangereux et revient plus cher que l'autre en passant par Narbonne, Perpignan, Le Perthus, Gironne, Barcelone, mais qui fait 390 Kms, bien sur il y a 70 Kms de plus mais c'est l'autoroute, donc plus sécurité et moins de pollution, pas de passage en agglomération, économie de carburant, économie sur l'usure des freins, pas de risque de catastrophe a la sortie des écoles, on tire les prix vers le bas et ensuite pour êtres dans la norme des tarifs on réduit les Kms au mépris de la sécurité et de l'environnent, c'est souvent le fait de transporteurs qui ne fonctionnent qu'en sous-traitance, avec des chauffeurs sous payés et souvent du matériel qui est très limite au point de vue sécurité, ce sont ces transporteurs qui achètent les camions d'occasions "environ 3 ans et 400.000 kms au compteur" que les groupes dans le genre de celui qui m'employait revendent car ils ne voulaient pas faire partir des chauffeurs sur des grandes distances avec un matériel qui commence a fatiguer, qui fait des excès de consommation et qui pollue, pour ma part  j'avais un camion neuf tous les deux ans, et effectuais des transports sur toute l'Europe.

Récit vécu par son auteur.

Les autoroutes et les routes nationales

Aujourd'hui tous les pays Européens ont construits des autoroutes, il est possible de traverser une grande partie de l'Europe par l'autoroute, malgré cela les poids lourds continuent a circuler sur les routes nationales au mépris de toute sécurité, de plus il sont souvent en excès de vitesse, ne respectent pas les distances de sécurités et les autres usagés de la route, ceci toujours pour le profit, les péages des autoroutes sont certainement élevés, mais quand on connais la différence de consommation de carburant et le prix on peut se demander si les transporteurs font bien leurs calculs, d'autre part il y a les risques d'embouteillage au abords des villes, les feux de circulation qui souvent demandent beaucoup de puissance et de carburant pour faire repartir ces ensembles routiers qui pèsent 40 tonnes pour la plupart d'entre eux, beaucoup de région ont interdit la circulation sur les nationale et la traversée des villes aux poids lourd, cela n'a fait que repousser le problème sur d'autres routes intermédiaires ou ils génèrent encor plus de pollution, je pense qu'il serait préférable d'interdire purement et simplement toute circulation des poids lourds sur les routes si un autoroute existe, ils devraient seulement quitter ledit autoroute pour se rendre a une livraison ou un chargement et rentrer a leurs base, en appliquant des règles strictes nous pourrions améliorer la pollution et la sécurité tout en continuant de travailler dans de bonnes conditions, il serait aussi de bonne conscience de moins faire circuler des camions vides comme c'est la rigueur tous les jours, les camions assurent des navettes pour les constructeurs automobile qui ont investi en Europe, les éléments fabriqués en France sont transportés en Espagne pour êtres assemblés (2 camion sur trois reviennent a vide), ensuite on ramène les véhicules fini sont transportés en France par camion pour êtres commercialisé, assembler ces véhicules sur les lieux de productions aurai un triple effet 1/  on réduit la pollution faite par les camions, 2/ on diminue le risque des accidents sur la route, 3/ on réduit le chômage en France et peut êtres pourrions nous aussi réduire les prix aux clients ce qui augmenterait les ventes et générerait des emplois.

Pollution par les transports

-Saviez-vous qu’il y a 55 millions d'années, la Terre a connu une période de réchauffement extrême, au cours de laquelle des gaz à effet de serre se seraient échappé du sous-sol terrestre à un rythme ultra rapide: 10 000 ans (eh oui, à l'échelle géologique, c'est ultra rapide). Or, si la tendance se maintient, la même quantité, émise par nos carburants fossiles, aura été expédiée dans notre atmosphère en.... 300 ans.

                                          **************************
-Saviez-vous que chaque automobile émet, dépendamment du modèle, entre 3.1 et 10 tonnes de gaz à effet de serre dans l’air à chaque année (calculs basés sur une distance de 24,000 kms par année).

-Saviez-vous que la plupart des 4x4 émettent entre 8 et 15 tonnes de gaz à effet de serre dans l’atmosphère à chaque année (calculs basés sur une distance de 24,000 kms par année).
-Saviez-vous que pour chaque 300 litres d'essence consommée, une tonne de CO2 est émise dans l’atmosphère.
-Saviez-vous que, dans l'air que l'on respire tous, il y a 30% plus de CO2 aujourd'hui qu'il y en avait avant l'ère industrielle.

-Saviez-vous que, selon le programme des Nations unies pour l'environnement, près de 700 000 personnes sont mortes au cours des dix dernières années lors de catastrophes naturelles causées par les changements de climat (ref: année 2003).
-Saviez-vous que la Croix-Rouge internationale est intervenue sur près de 392 désastres climatiques en 2000, contre 200 interventions annuelles avant 1996.
-Saviez-vous que 60 millions de nouvelles voitures sont produites chaque année et que ce nombre est en croissance constante. En 2006, le parc automobile mondial se situe autour de 550 millions d’unités.
-Saviez-vous que les experts estiment qu’environ 22 milliards de tonnes de CO2 sont rejetées dans l’atmosphère chaque année, à l’échelle de la planète.

A lui seul, le transport routier est à l’origine de plus de 40% des émissions de gaz à effet de serre. Les carburants fossile combinés à des moteurs peu efficaces sont les grands responsables de cette situation. En effet, les moteurs à combustion ne brûlent qu’un faible pourcentage du carburant, ce qui signifie que la majeure partie de celui-ci se retrouve dispersé dans l’atmosphère que nous respirons. En moyenne, chaque automobile rejette dans l’air plus de 3 tonnes de résidus polluants par année. Seulement en 1999, plus de 50 MILLIONS de nouveaux véhicules se sont ajoutés au parc automobile mondial déjà énorme. Ce qui signifie qu’en l’année 2000 seulement, près de 2.5 MILLIARDS de tonnes de résidus polluants ont été rejetés dans l’atmosphère par tous les véhicules routiers de la planète et ça augmente d'année en année. Il est grand temps que l’humanité fasse un virage drastique dans sa façon de concevoir et de consommer les produits énergétiques.
Cette page vise à informer et à sensibiliser les gens sur les possibilités existantes en ce qui a trait aux concepts de véhicules non polluants.



Faut-il surtaxer les poids lourds?

Oui, pour l’Alsace, répond le député Yves Bur (UMP.) En Allemagne, un dispositif similaire a été adopté: le LKW-MAUT (pour les 12t et plus.) Conséquence immédiate: les poids lourds transitent désormais par l’Alsace. D’où des problème de pollution, de sécurité, de nuisances sonores et d’usure rapide des chaussées. Une étude (terminée en juillet) a été présentée récemment. Elle propose soit une taxe au kilomètre parcouru (comme en Allemagne), soit une taxe par zones traversées. D’autres régions, comme la Lorraine sont déjà intéressées. Une telle taxe risque de fragiliser les petits transporteurs, alors que les plus gros seront capables de répercuter la hausse sur leurs clients. Évidemment, on ne peut souhaiter à personne de perdre son emploi. Néanmoins, force est de constater qu’en matière de transporteurs, l’offre dépasse la demande. Sous prétexte de lutter face à Willy Betz et ses chauffeurs Bulgares, certains font signer des contrats de travail aux normes espagnoles ou polonaises à des chauffeurs français. Une personne employée en tant que responsable supply chain dans une PME a déclaré, je suis personnellement et régulièrement démarché par des petits transporteurs qui me proposent d’emblée des prix et des délais incompatibles avec la légalité. D’où des disques trafiqués et des chauffeurs fatigués qui roulent pied au plancher quel que soient les conditions météorologiques, au mépris de la sécurité.
Reste la question de l’alternative: le ferroutage. Réseau Ferré de France, surendetté, ne peut rien construire et la SNCF préfère délaisser le fret au profit d’activités plus lucratives, comme le TGV. En plus, SNCF est l’un des leaders du transport routier en France avec Geodys et n’a donc pas forcément intérêt à développer le ferroutage…
Alors, pour ou contre, la surtaxe des poids lourds?